Tâches principales

La Commission flamande pour l’UNESCO a pour tâches principales :

  • La mobilisation de la société civile (en particulier les cercles intellectuels et professionnels et les principales institutions culturelles, scientifiques et éducatives) autour des activités de l’UNESCO en :
  1. servant de passerelle entre l'UNESCO et la Communauté flamande
  2. informant le public sur les valeurs de l’UNESCO
  3. en inspirant et développant des actions dans le cadre des objectifs de l’UNESCO.
  • Émettre des avis - à la demande des ministres concernés ou de sa propre initiative - sur les matières de l’UNESCO concernant :
  1. le gouvernement flamand et les décideurs politiques,
  2. le Siège de l’UNESCO à Paris.

Le Département des Affaires étrangères flamand finance la Commission flamande pour l’UNESCO et nomme le Secrétaire Général de celle-ci. Les liens entre les deux partenaires sont formalisés par un accord de coopération.

Membres de la Commission flamande

Pour la réalisation de ses tâches, la Commission peut compter sur l'expertise et l'enthousiasme de ses membres : douze membres prenant les décisions, et sept autres membres disposant d’une voix consultative. Nommés par le Gouvernement flamand, les membres mettent à disposition leur expertise dans un ou plusieurs domaines de compétence de l'UNESCO : l’éducation, les sciences, la culture et la communication. Les membres disposant d’un droit de décision et ceux disposant d’une voix consultative sont nommés par le Gouvernement flamand pour un mandat de six ans, renouvelable une fois.

Formulaire de contact

Tous les champs sont obligatoires

Programme de travail

La Commission flamande et la Commission belge francophone et germanophone pour l’UNESCO travaillent toutes deux à la réalisation de la mission de l’UNESCO, dont la finalité est la promotion d’une culture de la paix dans le monde. Les actions entreprises par les Commissions belges pour l’UNESCO se concentrent notamment sur la lutte contre la pauvreté, le développement durable et le dialogue interculturel. L’éducation, les sciences, la culture, la communication et l’information forment quant eux les instruments employés à cet fin.

La Commission flamande pour l’UNESCO a inscrit deux thèmes transversaux dans son programme de travail 2017-2022 qui lui servent de fils directeurs :

  • Les Objectifs de Développement Durable (Sustainable Development Goals ou SDG’s). Ces objectifs forment le nouvel agenda mondial des Nations unies et doivent d’ici 2030 améliorer les conditions de vie d’un maximum de personnes.
  • Crise et transition . Avec ce thème, la Commission flamande veut contribuer à la reconstruction dans des pays en transition, en se concentrant tout particulièrement sur le soutien à l’accès à l’éducation de qualité, la protection des expressions culturelles et des biens culturels ainsi que la promotion de la liberté d’expression.